Petit traité de philosophie naturelle

Il m’a fallu un petit moment pour entrer dans ce livre particulier, dont je ne savais rien à l’avance, car je m’attendais à un roman et ce n’en est pas un malgré le début trompeur où la narratrice, en « je », décrit la nature autour d’elle qui campe avec son mari dans un lieu sauvage de l’Oregon.

Kathleen Dean Moore, philosophe, nous fait part dans cet essai original de ses réflexions sur le monde, notre environnement, notre lien aux autres, sans s’interdire de s’impliquer en tant que personne, épouse, mère, écrivain. Holdfast: At Home in the Natural World, tel est le titre anglais. Et en effet, la nature est un personnage à part entière dans ce livre, et les nombreuses descriptions sont très belles et poétiques. « Holdfast : sorte de racine, située à l’extrémité de certaines algues et plantes simples, qui leur permet de s’ancrer au sol » précise l’avant-propos. Tout le livre interroge sur ce qui nous permet, à nous humains, de nous ancrer dans notre vie. Le premier chapitre s’intitule « la leçon du marais », et la voici « Il faut aimer la vie plutôt que le sens de la vie » (dixit paraît-il Dostoïevski) « un marais au crépuscule, c’est la vie qui exprime son amour de la vie. Rien de plus. Mais rien de moins, et nous serions stupides de nous dire que c’est là une leçon sans importance. » L’autrice sonde les différents instants de la vie, précisant que « la vie éternelle, si elle existe, ne consiste pas à prolonger indéfiniment la durée de notre existence, mais sa profondeur.« 

J’ai finalement beaucoup aimé ce « petit traité de philosophie naturelle », cette déambulation « à sauts et à gambades » aurait dit Montaigne au fil des randonnées (à pied ou en bateau) des expériences, des souvenirs.

« Parfois le monde naturel vous fait un don si précieux, si merveilleux, qu’il ne vous reste plus qu’à demeurer là, en larmes« . Ce bouquin m’a donné tellement envie d’accompagner K. Dean Moore dans ces grands espaces sauvages !

Cet article a été publié dans littérature étrangère. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Petit traité de philosophie naturelle

  1. kathel dit :

    J’avoue que je ne connais pas, et en ce moment, je penche plutôt pour les romans, mais peut-être un jour ?

  2. Hélène dit :

    Un de mes livres favoris !

  3. keisha41 dit :

    Tu penses bien que ce livre ‘nature’ ne m’a pas échappé, je l’ai lu, c’est chouette qu’il soit en poche!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s