Trois

Après avoir été un peu déçue par Les oubliés du dimanche, j’ai voulu donner la chance au dernier roman de Valérie Perrin, Trois, car j’avais beaucoup aimé Changer l’eau des fleurs. Bonne pioche car je me suis vraiment régalée !

Ils sont trois, unis comme les trois doigts de la main : ils se sont rencontrés à 10 ans, à la rentrée du CM2 en 1986. Eux trois, c’est Nina Beau, belle, franche, élevée par son grand-père, Adrien Bobin, introverti et qui sera le souffre-douleur du maître cette année-là, et Etienne Beaulieu, le beau gosse un peu bourrin. Malgré leurs différences, ils traversent tout ensemble, les premières règles de Nina comme les premières boums.

Mais le roman débute en 2017 : on sait que Nina est toujours dans le même village et travaille au refuge pour animaux abandonnés. La narratrice qui raconte à la 1e personne est une journaliste, Virginie. Elle semble avoir un lien avec ces trois-là mais lequel ? Au début une voiture est repêchée du fond du lac et un drame, survenu en 1994, remonte à la surface…

C’est une superbe histoire d’amitié, la vraie, celle qui inclut aussi les trahisons, la douleur, la séparation. J’ai adoré passer un peu de temps avec ces trois-là, depuis leurs 10 ans jusqu’à leur quarantaine, et je suis totalement réconciliée avec Valérie Perrin !!

Cet article a été publié dans littérature française. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Trois

  1. aifelle dit :

    Je viens de terminer « les oubliés du dimanche » et aucune déception de mon côté. Comme c’est le premier que je lis, je n’ai pas de point de comparaison. J’ai acheté « changer l’eau des fleurs ».

  2. keisha41 dit :

    Tiens, vous allez me convaincre!

  3. CHRISTINE DUPUY dit :

    Tu donnes envie… je retiens cette plongée en amitié, pour l’été peut-être…

  4. kathel dit :

    Je n’ai pas encore réussi à être tentée par cette auteure, mais « ne jamais dire jamais » ! 😉

    • aifelle dit :

      Kathel, chez moi c’est tombé à pic avec une panne de lecture. Tout me paraissait trop triste, trop violent,, trop sinistre, trop .. trop .. trop .. Une libraire aussi sceptique que moi au départ s’y est mise pour les mêmes raisons et a réussi à me convaincre. Et bien, c’est loin d’être déshonorant et ça respire la tendresse. Réconfortant non ? Et sous des dehors gentillets, il se passe pas mal de choses. (pardon Sandrine de squatter ton espace).

  5. isabelle dit :

    Tu me donnes envie de découvrir ce livre.

  6. Violette dit :

    et pour ceux qui ont moyennement aimé Changer l’eau des fleurs, il y a un espoir :)?

  7. krolfranca dit :

    Ce titre me fait de l’œil depuis un moment.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s