Aké les années d’enfance

Je viens de finir ce récit autobiographique publié en 1981 pour mon travail. Ne le cherchez pas en librairie il ne sera réédité que le 9 juin !

Wole Soyinka est né en 1934 au Nigéria et il a obtenu le Prix Nobel de Littérature en 1986 (si vous n’aviez jamais entendu parler de lui avant, vous êtes comme moi avant que le programme de l’année prochaine en prépa tombe ! :))

Aké, c’est le nom du domaine où grandit le jeune Wole, dans la mission anglicane où vivent ses parents surnommés Essay (prononciation de SA en anglais, initiales de Samuel Ayodele) et Chrétienne sauvage par l’auteur. Le lecteur est plongé complètement dans un autre univers et une autre époque et l’auteur a très bien su retranscrire ses émotions et sensations d’enfant : son périple de plusieurs kilomètres alors qu’il a à peine 4 ans, qu’il suit une fanfare dans la rue et le sentiment d’avoir traversé une expérience unique, la douleur à la mort de sa petite sœur, sa révolte face aux adultes qui sont parfois injustes et sévères, les épreuves initiatiques, en particulier l’incision de ses chevilles et poignets par son grand-père paternel, les bêtises d’enfant, son goût précoce pour l’école, les livres et la répartie (sa mère l’appelle « Monsieur l’Avocat » !).

Le récit est émaillé d’expressions yoroubas de l’ethnie à laquelle appartient la famille Soyinka et on apprend plein de choses sur la vie au Nigéria dans les années 40, l’éducation, les relations entre les hommes et les femmes ainsi que le début du rejet des colons.

Finalement c’est une enfance heureuse et colorée que l’auteur nous dépeint, mais sans mièvrerie, dans une langue belle et riche.

Même le baobab a perdu sa taille avec le temps ; et pourtant j’avais cru que ce rempart serait éternel, échapperait aux perspectives élargies d’une enfance disparue.”

Cet article a été publié dans littérature étrangère. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Aké les années d’enfance

  1. keisha41 dit :

    Ah je l’ai lu au début des années 90, sans doute pas tout compris, je devrais le relire. Au programme de prépa? Belle initiative!

  2. kathel dit :

    Un prix Nobel que je ne connaissais pas du tout ! Il fait partie d’un programme de lecture autour de l’enfance ? Ce doit être intéressant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s