A malin, malin et demi

L’été c’est parfait pour les pavés… et après avoir tant apprécié Un homme presque parfait de R. Russo, je me suis évidemment laissé tenter par la suite !

On retrouve dans ce roman tous les personnages de Un homme presque parfait, une petite dizaine d’années plus tard. Bath est toujours la ville des loosers plus ou moins sympathiques… en pire et en plus drôle encore !! Le roman se déroule sur quelques jours avec pas mal de retours en arrière et le moins qu’on puisse dire c’est que Bath en voit des vertes et des pas mûres… un mur entier de la vieille usine s’est écroulée et une puanteur infâme s’abat sur la ville, le flic Raymer s’évanouit dans la tombe du juge dont on célèbre l’enterrement et suite à un trafic totalement illégal de serpents venimeux un cobra s’est échappé semant la panique… Quant au protagoniste de Un homme presque parfait, Sully Donovan, il a beau avoir hérité de la vieille Miss Beryl, il habite toujours dans une vieille caravane pourrie et il semble ne lui rester qu’une année à vivre. Il a avec lui un chien (celui de la couverture !) qu’il a appelé comme son ami, Rub, ce qui donne évidemment lieu à des scènes savoureuses.

Avec ces ingrédients, Richard Russo réussit à dresser un portrait à la fois tendre, caustique et très drôle de tous ces personnages. Je crois que je l’ai encore préféré au premier !

Et ce sera mon troisième (et sûrement dernier) pavé de l’été !

R. Russo, A malin, malin et demi, 720 pages !

Cet article a été publié dans littérature étrangère. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour A malin, malin et demi

  1. kathel dit :

    Un de mes auteurs chouchous (ça se dit encore, ça, ou ça me date comme vieille blogueuse ?) et donc, j’ai adoré ce roman !

  2. Christine Dupuy dit :

    J’ai un très bon souvenir de ce roman. J’aime la tendresse de Russo pour ses personnages et la vision qu’il donne de l’Amérique.

  3. Brize dit :

    Argh ! A force d’entendre chanter les louanges de l’auteur, je me suis offert Le déclin de l’empire Writing (pas au catalogue de ma bibliothèque) … et il faudra peut-être que je retente un jour parce que je n’ai pas accroché (ennui) et j’ai rapidement abandonné.
    Bravo pour ce troisième pavé en tout cas (et merci de préciser le nombre de pages, comme tu l’avais fait pour les deux premiers 🙂) 👏 !

    • sandrion dit :

      C’est rectifié !! cela dit, figure-toi que j’avais abandonné « un homme presque parfait » au bout d’une cinquantaine de pages, et je l’ai repris deux ans plus tard, il m’a fallu tout ce temps pour accrocher !!

  4. aifelle dit :

    Je l’ai lu moi aussi dans la foulée « d’un homme presque parfait » et j’ai aimé tout autant. Je me suis lancée grâce au premier confinement, c’est bien la seule vertu que je lui trouve !

  5. keisha41 dit :

    Ah bon souvenir! J’ai encore un ou deux titres dans la PAL, je fais durer…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s