Les seize arbres de la Somme

Une collègue m’a vivement conseillé ce roman qui s’est effectivement révélé vraiment fascinant… comme un long voyage dans l’espace et dans le temps, celui qu’est amené à faire le narrateur, Edvard Hirrifjell, à la mort de son grand-père… Edvard avait trois ans, en 1971, quand ses parents sont morts, lors d’un voyage en France, à Authuille, dans la Somme. Ils sont morts noyés après avoir marché sur une grenade datant de la première Guerre Mondiale remplie de gaz toxique. Mais l’enfant, lui, avait disparu et été retrouvé au Crotoy quatre jours plus tard.

A la mort de son grand-père, alors qu’il a lui-même 25 ans, Edvard décide d’en savoir plus sur cet épisode et les nombreux silences et non-dits qui entourent son histoire, ce qui le mène de sa Norvège natale qu’il n’a quasiment jamais quittée, jusqu’aux îles Shetland, en Ecosse et enfin en France, sur les traces de ses parents et de son mystérieux grand-oncle Einar, un ébéniste d’exception.

Il vaut mieux ne pas trop en raconter et se laisser emporter dans cette vaste aventure aux rebondissements nombreux, se laisser porter par une langue originale (même si j’ai été parfois gênée par la traduction) et par de superbes descriptions, se laisser séduire par ces personnages ambigus, souvent taiseux, sur lesquels pèsent des secrets de famille.

Cet article a été publié dans littérature étrangère. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Les seize arbres de la Somme

  1. aifelle dit :

    C’est une histoire intrigante et tentante. En plus, la couverture est belle.

  2. Athalie dit :

    Je note ton conseil avec la précision « pavé » … Il y a un certain challenge d’été qui me motive à prendre le temps d’en lire, autant commencer la liste pour entasser !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s