Petit manuel philosophique à l’intention des grands émotifs

Quel merveilleux livre dédié « à tous les paumés, les assoiffés, les agités, les imparfaits » (et quelle belle couverture) ! Un peu comme Barbara Cassin, elle mêle philosophie et autobiographie, et c’est très réussi. Elle nous propose une sorte de voyage philosophique, littéraire et intime à travers les différentes émotions qu’en tant que grande émotive, elle connaît bien, pour que le lecteur puisse mieux les connaître, les apprivoiser, et apprendre ce qu’elles ont à nous dire.

« Moi, je me sentais toujours à contretemps, à contretemps pour frapper des mains à l’école maternelle, à contretemps dans les chorales, et d’ailleurs je ne chantais pas ; à contretemps pour jouer à la balle aux prisonniers, et le ballon m’arrivait droit sur la tête. »

Chaque chapitre concerne une émotion : nostalgie, regret, remords, angoisse, compassion, antipathie, colère, envie, jalousie, émerveillement, gratitude. Avec beaucoup d’authenticité, de lucidité et d’humour, elle touche juste, parce que chaque réflexion, chaque référence philosophique ou littéraire s’appuie d’abord et avant tout sur une expérience à la fois très intime et dans laquelle chacun de nous peut se retrouver, par exemple la nostalgie alors qu’elle se retrouve en Allemagne en hiver seule dans une cité universitaire… « Je n’avais jamais ressenti aussi fortement l’appel de la maison de mon enfance ; je n’avais pas connu la nostalgie. Je n’ai d’ailleurs plus jamais éprouvé par la suite une nostalgie aussi parfaite que lors de ces soirées solitaires à regarder l’hiver mourir – une nostalgie désespérée, mais presque consolante, semblable aux caprices que les enfants piquent par fatigue, avant de s’endormir épuisés par tout cet afflux de larmes. » C’est exactement ce que j’ai ressenti moi aussi à 16 ans quand je suis partie passer un an dans une famille d’accueil en Allemagne !

Publicité
Cet article a été publié dans essais, littérature étrangère. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Petit manuel philosophique à l’intention des grands émotifs

  1. aifelle dit :

    Le thème est attirant, côté émotivité je ne suis pas en reste, tout le monde doit s’y retrouver peu ou prou dans ce genre de livre.

  2. kathel dit :

    Pourquoi pas, cela doit faire du bien de retrouver ses propres émotions bien partagées et bien décrites.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s