Le gardien invisible

Ce polar se déroule en Espagne, plus exactement à Elizondo, un petit village qui existe vraiment dans la vallée de Baztan, au pays basque espagnol (j’ai regardé sur internet c’est un super bel endroit !). C’est là où l’inspectrice Amaia Salazar, qui habite à Pampelune avec son mari James, est envoyée pour enquêter sur une affaire de meurtres de jeunes filles, c’est là aussi où elle a grandi et on sent bien dès le départ que ce retour aux sources n’est pas du tout évident pour elle… Or l’enquête la replonge dans des traumatismes familiaux passés d’autant plus que ses sœurs, Flora et Ros, semblent, de près ou de loin, mêlées à l’affaire…

C’est une très belle découverte ce polar ! J’ai aimé l’intrigue, bien ficelée et haletante mêlant des éléments un peu fantastiques étant donné l’influence importante des croyances basques (le basajaun par exemple, sorte de yeti des bois) et je me suis vraiment attachée à cette enquêtrice, femme forte cachant cette petite fille apeurée et traumatisée. J’ai hâte de lire les deux prochains tomes !  

Pour le challenge Thrillers et Polars

Publicité
Cet article a été publié dans littérature étrangère, romans policiers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le gardien invisible

  1. Sandrine dit :

    En lisant ton billet je me souviens d’avoir apprécié ce roman. Je retourne voir mon billet pour mieux me le remémorer et je me rends compte que ma lecture remonte à dix ans : le temps passe très très vite !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s