Archives par mot-clef : amour

Une longue impatience

Bon, celle qui en parle le mieux, c’est Asphodèle, une inconditionnelle de l’auteur ! C’est elle qui m’a convaincue de placer ce roman tout en haut de ma PAL ! Moi aussi j’aime beaucoup Gaëlle Josse mais certains romans m’ont … Lire la suite

Publié dans littérature française | Tagué , , , | 7 commentaires

Ör

Ör, précise l’auteur à la fin c’est « cicatrice », au singulier ou au pluriel, qui « s’applique au corps humain, mais aussi à un pays, ou un paysage, malmené par la construction d’un barrage ou par une guerre. » J’ai retrouvé avec bonheur … Lire la suite

Publié dans littérature étrangère | Tagué , , , , , | 17 commentaires

L’aube sera grandiose

Bon, j’adore Anne-Laure Bondoux, j’ai lu presque tous ses romans, et j’aime ses histoires pleines de vie, d’humanité et de force. Même si on reconnaît sa « patte », chacune est singulière et embarque le lecteur dans un autre univers. Je n’ai … Lire la suite

Publié dans littérature française | Tagué , , | 3 commentaires

Bakhita

Evidemment j’étais alléchée par tous les billets élogieux sur ce roman (celui de Mindounet par exemple) et… je ne ferai pas exception : j’ai été complètement happé par le destin hors du commun de cette femme incroyable, esclave devenue sainte … Lire la suite

Publié dans littérature française | Tagué , , , , | 8 commentaires

Les buveurs de lumière

C’est grâce à Aifelle que j’ai pris ce livre à la médiathèque, elle qui en disait beaucoup de bien ! J’ai découvert un livre au charme poétique et singulier qui m’a beaucoup plu. L’histoire se déroule sur trois mois, en … Lire la suite

Publié dans littérature étrangère | Tagué , , , , | 6 commentaires

Le livre que je ne voulais pas écrire

Erwan Larher, c’est le chouchou de pas mal de blogueuses, il paraît qu’il est, en plus, beau et gentil et d’ailleurs, un jour, je lirai Marguerite n’aime pas ses fesses (je suis allée voir sur Google : effectivement, il est … Lire la suite

Publié dans littérature française | Tagué , , , | 9 commentaires

Le pianiste blessé

De Maria Ernestam j’avais beaucoup aimé Les oreilles de Buster, un peu moins Toujours avec toi. Avec Le pianiste blessé j’ai passé un bon moment de lecture, pas de celles qui marquent mais comme on passe un bon moment devant … Lire la suite

Publié dans littérature étrangère | Tagué , , | 4 commentaires