Archives par mot-clef : art

La mise à nu

C’est un court roman que j’ai dévoré d’une traite : l’histoire à la première personne d’un quinquagénaire, Louis Claret, professeur d’anglais proche de la retraite, divorcé, dont les filles sont parties et qui porte sur le monde qui l’entoure un … Lire la suite

Publié dans littérature française | Tagué , , | 14 commentaires

Les filles au lion

Je découvre avec bonheur Jessie Burton, dont je lirai sûrement les autres romans ! Les filles au lion, c’est le thème d’un mystérieux tableau qui joue un rôle central dans l’histoire, peint dans un village perdu en Espagne en 1936 … Lire la suite

Publié dans littérature étrangère | Tagué , , , , | 11 commentaires

Les furies

J’ai lu un article très élogieux sur un blog (mais qui ?!) et je me le suis vite procuré sur ma liseuse. Et j’ai vraiment beaucoup aimé ! Toute la première partie repose sur le personnage de Lancelot Satterwhite, dit … Lire la suite

Publié dans littérature étrangère | Tagué , , , | 7 commentaires

Les singuliers

Ce roman épistolaire est une belle découverte ! Les épistoliers principaux sont Hugo Boch, sa cousine Hazel, et son ami Tobias. Tous les trois sont dans le milieu artistique. Hugo, un peintre qui se cherche, est parti à Pont-Aven et … Lire la suite

Publié dans littérature française | Tagué , , , | 9 commentaires

Le garçon

J’avais très envie de lire ce roman, alléchée par tous les billets élogieux et par le souvenir très positif que je gardais de la lecture de Garden of love. Disons-le tout de suite : j’ai beaucoup aimé, vraiment, mais probablement … Lire la suite

Publié dans littérature française | Tagué , , , | 12 commentaires

L’ombre de nos nuits

Les heures silencieuses, le premier roman que j’ai lu – et aimé – de l’auteur était déjà largement inspiré par une peinture : elle imaginait la vie de celle qui figurait dans ce tableau. L’ombre de nos nuits a pour … Lire la suite

Publié dans littérature française | Tagué , | 10 commentaires

Djamilia

Peut-être ai-je été influencée par les louanges que chante Louis Aragon dans sa préface à ce petit roman de Tchinguiz Aïmatov, auteur kirguize, écrit en russe (à l’époque le Kirguiztan appartenait à l’URSS) et traduit par Aragon. Pour ce dernier, … Lire la suite

Publié dans littérature étrangère | Tagué , , , , , | 12 commentaires