Archives par mot-clef : mariage

Les jours de mon abandon

Elena Ferrante, la géniale auteure de la quadrilogie dont tout le monde (dont moi !) attend impatiemment la sortie du dernier tome (voir billets sur L’amie prodigieuse, Un nouveau nom, Celle qui fuit et celle qui reste) a écrit d’autres … Lire la suite

Publié dans littérature étrangère | Tagué , , | 9 commentaires

Une maison de poupée

Ibsen, dramaturge norvégien, a écrit cette pièce en 1879, il y a presque 150 ans, et je la trouve tellement moderne et vivante ! On aurait du mal à définir cette pièce en trois actes, se déroulant sur 48h autour … Lire la suite

Publié dans classiques étrangers | Tagué , , , , | 8 commentaires

Certaines n’avaient jamais vu la mer

La première page reprend le titre : « Certaines descendaient des montagnes et n’avaient jamais vu la mer, sauf en image, certaines étaient filles de pêcheurs et avaient toujours vécu sur le rivage. » Évidemment j’avais lu pas mal de commentaires sur … Lire la suite

Publié dans littérature étrangère | Tagué , , , , | 10 commentaires

Le roman du mariage

 Mitchell aime Madeleine qui aime Leonard. Eugenides, dans son gros roman, revisite  ce triangle amoureux vieux comme le monde de façon assez réjouissante. L’histoire se passe au début des années 80, dans une université américaine. Madeleine, jolie étudiante de 20 … Lire la suite

Publié dans littérature étrangère | Tagué , , | 9 commentaires

Un jardin sur le ventre

 « C’est l’histoire d’un peu tout le monde. L’histoire d’une vie fauchée. D’un amour qui s’arrête. D’une mère qui part. D’un mari qui devient veuf. D’un veuf qui ne veut pas le rester. C’est l’histoire de gens qui ne se comprennent … Lire la suite

Publié dans littérature française | Tagué , , , , | 2 commentaires

Discordance

 Emilia, Karin, Edwin, Otto et Sofia sont cinq frères et sœurs vivant à Sandvisken, en Suède, à l’aube de la seconde guerre mondiale. Ce gros roman raconte leur parcours, de l’été 1938 à l’été 1958, leurs rêves, leurs rencontres, leurs … Lire la suite

Publié dans littérature étrangère | Tagué , , | Laisser un commentaire

Les variations Bradshaw

 Thomas a 41 ans, « l’âge où une vie s’extrait de son passé comme une sculpture d’un moule ; soit elle est solide, en un seul morceau, soit elle échoue à garder sa forme et se désintègre. » Le ton est donné. … Lire la suite

Publié dans littérature étrangère | Tagué , , , , | 3 commentaires