Appartenir

AppartenirQuel beau titre… et c’est bien ce qui pose problème à Séverine Werba, appartenir à une lignée, à une religion, à une histoire. Courageusement et de manière extrêmement authentique (et c’est ce qui rend la lecture si émouvante), elle utilise l’écriture pour remonter à la source de la famille de son grand-père juif tant aimé, Boris, que tous appelaient Babar, et qui s’est tu sur ses origines et le destin de ses proches.

Boris meurt lorsqu’elle est adolescente et, sans trop savoir pourquoi, elle se débarrasse des livres en russe et en yiddish de son grand-mère mais une fois adulte, le besoin de comprendre s’impose à elle ; elle tente d’abord d’approcher la religion juive, puis entreprend un voyage jusqu’en Ukraine où, aidée d’une interprète, elle recherche la trace de ses ancêtres, entre autres Rosa, la sœur de Boris, et sa fille Lena, déportées en 1942 : « ils sont comme les autres, perdus, dissous, oubliés dans cette tragédie. Ecrire leur nom est déjà les en extraire un peu. » On partage tous les détails de sa quête, ses espoirs et ses désillusions.

Même si ce n’est pas un grand coup de cœur, j’ai été conquise par la démarche de cette femme qui montre à quel point les traumatismes liés à la Seconde Guerre peuvent avoir des conséquences fortes sur des générations.

Les avis d’Aifelle (qui vient – drôle de coïncidence ! – de poster son billet), Noukette, Mirontaine.

Publicités
Cet article, publié dans littérature française, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Appartenir

  1. noukette dit :

    Impossible de ressortir indifférent de cette lecture…

  2. aifelle dit :

    C’est un presque coup de cœur pour moi, elle apporte à un sujet déjà beaucoup traité une sensibilité particulière. La description qu’elle fait de son grand-père le rend aussi très attachant.

  3. jerome dit :

    Je ne sais pas si le sujet me conviendrait mais c’est vrai que le titre est très beau.

  4. Louise dit :

    Titre, thème, sujet, tout me plait!

  5. L'or rouge dit :

    Je l’avais repéré depuis le début ce titre, j’aime quand l’histoire rejoint le personnel. Il est bien sûr dans ma PAL et j’ai prévu de le lire ce mois ou en février et j’ai hâte. Je sens que ça va être un texte qui va beaucoup me toucher alors j’ai presque peur de m’y mettre. Je rajoute ton billet avec les autres (ceux de 2015), ,je t’embrasse et te souhaite un bon week end

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s