Une famille presque normale

Alléchée par la présentation sur FB d’Aifelle, je me suis précipitée sur ce polar qui a eu le prix du meilleur polar étranger et vraiment c’est mérité, car j’ai eu du mal à le lâcher et il m’a valu deux nuits un peu courtes !!!

La famille presque normale c’est la famille Sandell vivant dans une petite ville suédoise, Lund. Lui est pasteur, elle avocate et leur fille Stella, 19 ans, vient d’être arrêtée. On la soupçonne d’avoir tué Christopher Olsen, un jeune homme d’affaires aisé de 33 ans. On saura bien sûr le fin mot de l’affaire, mais non sans être passés par toutes les solutions et avoir attendu la toute fin du roman ! Mais au-delà de l’intrigue c’est la construction qui est intéressante, on a d’abord la vision du père, de la fille et enfin de la mère. On suit l’arrestation, les semaines de Stella à la maison d’arrêt puis le procès, et cette chronologie est bousculée aussi par de multiples retours en arrière. Plusieurs épisodes sont racontés deux, parfois trois fois selon le point de vue. Il est question de l’importance de la famille, de la difficulté de connaître vraiment son enfant, du poids des parents sur leur progéniture, mais aussi du viol et des pervers narcissiques.

C’est franchement bien fichu, prenant, avec des personnages finement analysés ! Et c’est une lecture commune avec Aifelle (que je vais aller lire de ce pas !) et ma troisième participation au challenge Pavé de l’été ! (624 pages en édition Pockett)

Et c’est également ma première participation au nouveau Challenge thrillers et polars de Sharon que je suis depuis quelques années déjà ! En 2021-2022 je n’ai lu que 10 polars, voyons ce que cela donnera cette année !

Cet article a été publié dans littérature étrangère, romans policiers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Une famille presque normale

  1. Aifelle dit :

    Remarque, c’est bien que nous soyons aux antipodes l’une de l’autre, les indécis vont pouvoir pencher d’un côté ou de l’autre … Il m’est arrivé quelque chose de rarissime. J’ai pris ce livre en grippe dès le départ ; le personnage du père doit y être pour quelque chose. Mais après, rien n’est venu corriger mon impression première. Je me suis traînée sur ce livre pendant deux semaines, mais je voulais aller au bout, pour le challenge de Brize et notre lecture commune !

    • sandrion dit :

      Ah je comprends ce que tu veux dire sur le père !! ça arrive qu’on prenne des personnages en grippe (souvent c’est parce que ça résonne quelque part en nous !! Mademoiselle Aifelle, allongez-vous sur ce divan et parlez-nous de votre enfance… !! ;))))

  2. Une Comète dit :

    C’est rigolo de voir à quel point vos avis divergent ! Bisous 😘

  3. Brize dit :

    Comme toi, j’avais bien aimé et j’ai été entraînée par le récit. Pas un coup de coeur, mais un bon moment de lecture.

  4. manika27 dit :

    Je viens d élire l’avis d’Aifelle interesant cette divergence d’avis ! Bravo pour ta 3ème participation au pavé de l’été !!

  5. keisha41 dit :

    Hé bien c’est amusant de voir deux avis différents! C’est la richesse des blogs de proposer des avis personnels.

  6. kathel dit :

    Je penche plutôt du côté de ton avis, j’avais aimé la trame de l’histoire, et les différents points de vue, et je l’avais dévoré !

  7. Je ne connais pas, et pour l’instant, je ne suis pas tentée parce que ma PAL déborde totalement (314 livres… et je ne suis pas sûre qu’elle soit à jour).

  8. dasola dit :

    Bonjour Sandrion, je pense que je passerai mon tour après avoir lu l’avis d’Aifelle. Et puis, j’en ai tellement à lire. Bonne fin d’après-midi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s