L’amie prodigieuse

L'amie prodigieuseUn roman magnifique, une écriture ample et puissante, des personnages à la personnalité complexe, une atmosphère particulière : j’ai énormément aimé ce long roman et je viens de réserver la suite (Un nouveau nom) à la médiathèque !

Elena et Lila grandissent dans un quartier pauvre de Naples, à la fin des années 50, une enfance rude où on règle les conflits au coup de poing, dans la rue comme à la maison. C’est Elena qui raconte bien des années plus tard tous les détails de cette enfance âpre pourtant illuminée par une amitié particulière, celle qui la lie à Lila Cerullo, enfant surdouée mais vivant dans une famille particulièrement défavorisée. C’est l’institutrice qui se rend rapidement compte de ce don hors norme, la gamine ayant appris à lire toute seule. Lila est une enfant à la personnalité étrange, capable de jurer comme un charretier ou d’actions à la limite de la méchanceté, comme jeter la poupée de son amie dans le soupirail de la cave pour l’obliger à y descendre. C’est précisément cette personnalité atypique qui fascine Elena, de famille plus aisée qui aura le privilège d’entrer au lycée alors que Lila suivra son frère dans la boutique de cordonnerie.

On suit l’enfance puis l’adolescence de ces deux fillettes et c’est en même temps le destin de plusieurs familles de ce quartier que l’on voit évoluer en même temps que l’histoire du sud de l’Italie.

Etrange auteur ! Elena Ferrante est un pseudonyme et l’auteur garde obstinément l’anonymat, on sait seulement que ce serait une femme née dans les années 40 dans la région de Naples mais pas grand-chose de plus…

Un autre avis, tout aussi positif, chez Kathel.

Publicités
Cet article, publié dans littérature étrangère, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour L’amie prodigieuse

  1. aifelle dit :

    Il est dans ma PAL !

  2. kathel2 dit :

    J’ai beaucoup et je compte bien, sans urgence, lire la suite !

  3. keisha41 dit :

    Il est à la bibli, mais pas la suite, alors rien ne presse…

  4. Edyta dit :

    Je lirai la suite, il parait que les tomes suivants sont encore plus passionnants.

  5. templeuve dit :

    Un nouveau livre sur ma liste ! Si je l’avais sous la main, je le commencerais tout de suite !

  6. worldcinecat dit :

    Ah, celui-là me disait bien, tu m’as persuadée

  7. Pr. Platypus dit :

    A force, il va peut-être finir par me tenter… Mais j’avoue que malgré les innombrables retours positifs, je ne suis pas très curieux.

  8. noukette dit :

    Je viens de l’acheter en poche, j’en attends beaucoup, j’espère ne pas être déçue !

  9. Christine Dupuy dit :

    J’ai ADORE les deux tomes (je croyais t’en avoir parlé!..) et j’attends avec impatience les deux tomes suivants, hélas seulement traduits en anglais – et, paraît-il tout aussi captivants selon mes amies anglophones (les veinardes!).

    • sandrion dit :

      Ah mais non tu ne m’en avais pas parlé ! Oui, ça me semble complètement évidemment que tu as aimé… j’ai hâte de lire le 2e tome qui est déjà emprunté à la bibli mais j’ai des trucs obligatoires à lire avant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s