Code 93

Victor Coste est capitaine de police en Seine Saint-Denis, dans le 93 donc (prononcer : neuf-trois :)), comme son auteur, Olivier Norek, et c’est ce qui fait la force de ce roman, première enquête de ce capitaine (à ma grande joie, il y en a deux autres qui suivent !), car on est réellement immergé, de manière très réaliste, dans le quotidien de la police : tout sonne juste, et le style, sans fioritures inutiles, percutant, vif est très agréable. On s’attache à ce flic et à son équipe qu’on a vraiment envie de suivre.

Dans ce premier opus, des meurtres violents et bizarres ont lieu : un cadavre émasculé qui se réveille brusquement au moment de l’autopsie, un homme brûlé vif portant le pull d’un autre, criblé de balles, un troisième vidé de son sang. En parallèle de l’enquête portant sur ces meurtres, des lettres anonymes font référence à un mystérieux dossier intitulé « code 93 ». L’intrigue est bien inventée et bien menée, et surtout c’est tellement crédible !

Merci à mon homme qui m’a fait découvrir cet auteur (il a tellement accroché qu’il a tout lu d’Olivier Norek dans la foulée !) et qui me permet de valider la catégorie « lecture » pour le Petit bac !

Cet article a été publié dans littérature française, romans policiers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Code 93

  1. aifelle dit :

    Ça a l’air un peu gore, mais c’est un auteur que j’ai envie de découvrir.

  2. lorouge dit :

    Oh la, c’est trop horrible pour moi 😅😫 bon Week end Sandrion

  3. Pascal dit :

    Ton homme qui t’embrasse fort 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s