C’est la guerre

Je ne connaissais pas du tout cet auteur et j’ai lu ce livre grâce à Marie-Hélène Lafon, une autrice que j’admire : elle disait à la dernière Grande Librairie qu’a animée Busnel, que c’était l’auteur qui l’avait le plus inspirée .

C’est effectivement une sacrée écriture ! Calaferte a écrit ce texte en 1993, quelques mois avant de mourir, en s’inspirant de sa propre histoire puisqu’il avait à peu près l’âge de son personnage ; il raconte la seconde guerre du point de vue d’un enfant qui a une dizaine d’années quand elle commence et 15 quand elle se termine. Tous les discours des uns et des autres, au village, sont mis sur le même plan, les réflexions de l’enfant, les propos antisémites, pro-Pétain, les réflexions hypocrites, les hypothèses naïves ou farfelues. C’est une écriture brute, puissante, charnelle, souvent sans ponctuation ou sous forme de poème en prose.

« Il arrive encore des chevaux d’en bas et d’en haut.
Avec des paysans.
On a froid.
Est-ce que les chevaux ont froid ?
Les paysans parlent à leurs chevaux.
Les paysans caressent leurs chevaux.
Les chevaux bourrent leurs têtes contre eux.
Les chevaux hénissent.
Comme s’ils pleuraient.
Il arrive encore des chevaux de partout.
Ça tape sur la route.
Ça tape sur le chemin.
Les paysans serrent la bouche.
Les paysans caressent les naseaux de leurs chevaux.
Il y a un paysan qui pleure.
Il y a un autre paysan qui pleure.
Ils tournent la tête pour qu’on ne les voie pas pleurer. »

Publicité
Cet article a été publié dans littérature française. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour C’est la guerre

  1. Ingannmic dit :

    Un auteur un peu oublié, et c’est dommage, en effet. Bien qu’il l’ait par la suite plus ou moins désavoué, j’ai beaucoup aimé son « Requiem des innocents ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s